Depuis le 20 mai 2018, la directive européenne concernant la règlementation du contrôle technique a imposé un changement des niveaux sur les défaillances. Beaucoup de défaillances anciennement mineures sont passées en contre-visite. De plus un niveau supplémentaire est apparu : le niveau « Critique »

Ce niveau « Critique » est une contre-visite qui impacte directement la sécurité. Si ce niveau est déclaré sur votre véhicule, celui-ci est en interdiction de rouler dès le lendemain du contrôle. Une vignette identique aux autres vignettes est apposée sur votre pare-brise avec la date du jour du contrôle. Par contre, vous avez toujours 2 mois (moins 1 jour) pour faire les réparations. Exemple : si un niveau critique est déclaré le 07/10/2019, une vignette avec la date du 07/10/2019 est placée sur le pare-brise, et vous avez jusqu’au 06/12/2019 pour représenter le véhicule avec les réparations effectuées.

Vous l’aurez compris, cette nouvelle réglementation est plus stricte que l’ancienne et le sujet « environnement » a été accentué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *